GUIDE POUR TROUVER UN NOM DE MARQUE

par | Jan 15, 2021 | Entrepreunariat, Non classé | 0 commentaires

Ça y est ! vous avez pris la décision de vivre de votre passion. Félicitations !
L’une des premières choses à faire, c’est de se trouver un nom de marque. Vous pourriez pour cela faire appel à une société spécialisée dans le « Naming ». Mais, ici nous prônons pour les petits commencements d’où ce petit guide. C’est un exercice amusant, créatif et je suppose que vous avez déjà des idées en tête, mais prendre la décision finale n’est pas aisé. Effectivement, se tromper et devoir changer de nom après quelques mois ou quelques années d’activités serait périlleux. Tout le travail effectué pour faire connaître le nom serait à refaire. Sans parler des supports de communications : carte de visite, enseigne, … à rééditer. D’où l’idée de ce guide pour vous y aider.

DÉFINIR PRÉCISÉMENT SON ACTIVITÉ

En premier lieu, définissez le plus précisément possible sur papier l’objet de votre activité. Si on est dans le flou, on risque d’aller dans la mauvaise direction pour le reste de la recherche.

Ex. : Confection artisanale et vente sur internet/marché de vêtements d’enfant pour les occasions spéciales, à savoir déguisement, tablier scolaire, fêtes et grandes occasions… Répondant donc aux questions quoi, pourquoi, quand, où.

Si votre activité est appelée à évoluer mais que vous ne savez pas encore vers quelle branche (par exemple, vous vendez des perles pour bijoux, mais avec le temps vous serez peut-être amenée à tester autres choses dans les loisirs créatifs) et bien il faudrait y penser à l’avance et d’ores et déjà en tenir compte. C’est ainsi qu’on trouve du tissu chez perles & Co.

COUCHER TOUTES VOS IDÉES SUR DU PAPIER

A partir de ce stade, procédez à un brainstorming (qui pourrait se traduire en français par arbre mental). Réunir toutes vos idées sur un seul support pour avoir une vision à la fois globale et détaillée de votre recherche. Pour cela vous pourrez vous aider d’outils en ligne gratuits comme :
GItmind
Draw.lo
MindMUp
Sketchboard
Coggle
ou encore wiseMapping.
Ne vous retenez pas, notez tout ce qui vous vient à l’esprit, absolument tout… Si vous séchez, commencer par relever ce qui se fait dans votre secteur d’activité et des entreprises de même taille et s’en inspirer (sans copier, bien entendu).

FAIRE LE TRI

Maintenant, procédez au tri. Cochez un + à côté de la liste de nom trouvé pour chaque tri en + et un – pour chaque tri en -.

Tri en +

  • Sonorité agréable
  • Capital sympathie
  • Facile à retenir.
    Pas nécessairement plus court, parfois une phrase est plus mémorable qu’un mot puisqu’ elle a du sens pour notre cerveau ainsi on se souviendra plus de « la maison de toto » que « totom»
  • Fait référence directement à votre activité et/ou vos produits. C’est un plus pour le référencement et les réseaux sociaux.
    En effet, généralement il y a des codes qu’il faut plus ou moins respecter selon le degré de « sérieux » de votre secteur. Prenons un exemple : pour une pharmacie, souvent c’est le nom du propriétaire ou bien le nom du quartier, ce serai bien bizarre d’avoir un nom comme pharmacie « La potion magique », n’est-ce pas ? Notez que certains types d’activités permettent plus de fantaisies que d’autres.

Tri en –

  • Ambiguïté ou connotation négative, à chercher également dans d’autres langues
  • Un nom qui a du sens pour vous et non pour votre cible
  • Imprononçables
  • Trop proche d’une marque concurrente
  • A un sens négatif dans une langue étrangère

Sachez que

  • Suivre la tendance est à double tranchant. En votre faveur au début mais peut donner une image vieillissante ultérieurement.
  • On ne nomme pas pareil un produit industriel et un autre de production artisanale. Que votre nom reflète votre univers ou du moins l’image que vous voulez en donner. De même qu’une entreprise unipersonnelle ne passerait pas pour une chaîne de magasin. Ainsi, géant des beaux-arts n’a pas la même image que « plume enchantée ».
  • La facilité peut être payante, utilisez votre nom si vous être blogueuse ou coach ou encore toute autre activité où c’est vous ou votre personnalité qui est à mettre en avant. Nommer votre activité : tissus.net si vous vendez du tissu sur le net.

Tout cela étant dit, APPLE, AMAZON, GOOGLE ou encore ORANGE, … dérogent à beaucoup de ces règles mais un nom qui rappelle directement votre marque et de vos produits serait plus sensé dans un internet largement plus répandu qu’au début de ceux-là.

Prenez votre temps, ne bouclez pas votre recherche en un jour. C’est un long processus qui mérite toute votre réflexion. A tête reposée, vous aurez d’autres idées.

Soumettez les rescapés au plus merveilleux des outils : le cerveau humain

Soumettez vos rescapés à un maximum de gens autour de vous ou même sur les réseaux sociaux (pas le groupe qui parle de photographie bien entendu, mais celui qui parle d’entreprenariat au féminin, bref par le groupe qui traite le sujet).

LE CHAMP DES POSSIBLES

Vous avez vos 4 ou 5 noms préférés. Il reste à vérifier leur disponibilité…
– Nom de domaine
Il est indispensable d’avoir le nom de domaine qui correspond avec votre nom de marque. Pour le savoir il suffit de faire une simulation d’achat que n’importe quel site fournisseur d’hébergement.
– Les réseaux sociaux
Si vous compter en utiliser, c’est le moment de vérifier si votre nom de marque est toujours disponible sur les réseaux que vous souhaitez utiliser. Utilisez l’outil en ligne gratuit namechk


INPI (Institut nationale de la propriété industrielle)
C’est l’organisme français, entre autres activités, qui enregistre les marques en vue de les protéger. Il vous faudra dans un premier temps vérifier si le nom que vous avez retenu est disponible (n’a pas déjà été déposé par un tiers). S’il ne l’est pas, félicitations, vous tenez le graal, dépêchez-vous de l’enregistrer. Sachez également que tous les noms (même disponibles) ne sont enregistrables, notamment les noms trop génériques. Il est donc plus que nécessaire de connaître ces exceptions.

Si vous êtes auto-entrepreneuse, vous êtes enregistrée auprès des autorités avec votre nom et prénom. C’est ce qui figure donc sur les papiers administratifs. Il y a bien une ligne sur vos papiers d’enregistrement où vous pouvez renseigner le nom commercial mais il n’a aucune valeur juridique. Toutefois, il permet de justifier de votre antériorité auprès d’une autre marque ayant la même dénomination.
Voilà voilou (tiens, ça pourrait être une marque !) à vos marques ! prêt ! Partez ! C’est à vous de jouer !

Je m’appelle Fano et vous êtes sur mon blog très personnel où je partage un peu/beaucoup de moi : ma foi, mes créations coutures et autres, mes trouvailles et mes rencontres, … Je sais, c’est un mélange décousu, mais c’est tout moi. Bienvenue !

Fano LOVA

Newsletter

Ne manquez pas les promotions et les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.
Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.
Send this to a friend